3- n oubliez pas la surveillance des traitements antipsychotiques. 

Une meta analyse super bien faite venant de l équipe leader en Europe sur ce domaine nous dit qu il faut vraiment surveiller les risque de diabète même si l événement est rare ( autour de 3/1000) il est significativement plus élevé que chez les contrôles.

À lire donc absolument Article du JAMA 2016 Diabète et Antipsychotiques en population Pediatrique

Publié par obonnot

Professeur de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent à l'Université de Nantes, Olivier Bonnot est membre du Conseil d'Administration de l'Association Européenne de Psychopathologie de l'Enfant et de l'Adolescent (http://www.psynem.org/Hebergement/AEPEA) et Président Fondateur du Réseau Européen Maladies Rares et Psychiatrie. Site du service www.chu-nantes.fr et site non officiel www.u2peanantes.org

%d blogueurs aiment cette page :